Signez la pétition contre la détention d'enfants !

En août 2018, l’État belge recommençait à enfermer des enfants migrants et leur famille en centre fermé, uniquement parce qu'ils n'avaient pas de titre de séjour en Belgique.

En avril 2019, suite au recours introduit par 15 associations, le Conseil d’État a suspendu l'arrêté royal autorisant l'enfermement de familles en séjour irrégulier avec leurs enfants. Mais, si l'enfermement n'est pas possible dans les conditions actuelles, il reste possible si l'État se conforme aux modifications imposées par le Conseil d'État.

D’ici peu de temps, d’autres enfants migrants risquent d'être arrachés à leur école, à leur quartier, à leurs amis, pour être mis derrière les barreaux.

La détention des enfants viole leurs droits fondamentaux et peut causer des dommages irréparables sur leur bien-être et leur développement. Il est inacceptable, en Belgique, en 2019, qu’un enfant soit exposé aux traumatismes liés à la détention. De plus, des alternatives existent.

Qu’ils aient le droit ou non de résider en Belgique, ces enfants et leurs parents doivent être accueillis et accompagnés dans le respect des droits et dans la dignité. Le bien-être des enfants doit être une priorité.

La lutte continue, pour interdire totalement l'enfermement d'enfants pour raisons liées à leur statut de séjour.

Pour protéger les enfants contre la détention, nous avons besoin de votre soutien :
Exigeons du gouvernement qu'il renonce définitivement à la détention d’enfants en centre fermé et que la détention d’enfants pour raisons migratoires soit interdite par la loi.

Signez notre pétition, parlez-en autour de vous, partagez-la sur les réseaux sociaux.
Parce qu’ON N’ENFERME PAS UN ENFANT. POINT.

 

Une campagne de

Unicef
Mineurs en exil

En partenariat avec

Caritas
Ciré
Vluchtelingenwerk Vlaanderen
JRS
Amnesty